Exposition "Sourires Peï" présentée par Bonheur



Le street-artiste Bonheur vous invite à venir partager un moment positif lors du vernissage de son exposition "Sourires Peï" au Restaurant-Bar le DOWNTOWN à Saint-Pierre. Exposition visible du 14 Octobre au 10 Novembre 2020.


Originaire de l’ile de la Réunion, Bonheur vit et travaille sur l’île.


Graphiste de formation, peintre et graffeur, Bonheur commence par graffer avec le collectif Dirty Kids il y a plus de quinze ans, puis aujourd’hui avec le TEA Crew. Amateur d’art, il se passionne très vite pour l’Art Urbain et rêve de pouvoir partager son travail et sa démarche avec le plus grand nombre. Quelle moyen plus efficace que de le faire dans la rue?


Sa démarche est simple: partager un sourire avec le plus grand nombre, que cela se passe au coin d’une rue ou perdu au milieu des bois.


Dans le paysage réunionnais, il met ainsi en situation de petits personnages aux grands « sourires » appelés : «Happy Nessy». Il décline ces portraits caricaturés incarnant l’idée de bonheur dans un style à la fois pop et illustratif, dans lequel les couleurs flashent dans l’intention de nous interpeller.

Des traits energiques et épurés font apparaître des visages à la fois naïfs et clownesques en noir et blanc, sur des motifs graphiques géométriques ou abstraits où les jets de peinture et les traces des coulures rendent visibles la vivacité du mouvement et la spontanéité du geste.


Pour l’artiste, l’art est une arme pacifique pour venir « colorer la ville, rendre heureux et faire sourire le spectateur ».


Gardez le sourire.

https://www.instagram.com/bonheur_graphik/

https://www.facebook.com/Bonheurgraphik

  • Facebook -  Le Graffiti 974
  • Instagram -  Le Graffiti 974
  • YouTube - Le Graffiti 974

"La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté des les cas déterminés par la Loi" (Article 11 de la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789).

Soutenu par :