Reunion Graffiti, Festival international de Street-Art

10/09/2019

LE FESTIVAL REUNION GRAFFITI

 

Réunion Graffiti est le premier rendez-vous du graffiti et du Street Art à l’Île de la Réunion. 25 artistes vont se réunir le temps d’une semaine pour un moment d’expression et d’échanges entre artistes internationaux et artistes locaux.

 

 

La Réunion deviendra ainsi pendant quelques jours un rendez-vous majeur de l’art contemporain à l’échelle mondiale, lui permettant de rayonner par-delà l’Océan Indien. De plus, comme l’intérêt pour le Street art ne cesse d’augmenter sur l’île, Réunion Graffiti a la volonté de faire participer un public d’initiés mais également familial et scolaire.

Pour sa première édition, le festival se déroulera à Saint-Denis.

  • L’espace extérieur de la FABRIK, au cœur du quartier Patate à Durand,  sera dédié à réalisation d’une fresque monumentale de 500 m2 comprenant une façade d’immeuble et un mur de 90 m de long. Cet évènement de proximité propose réellement d’utiliser comme médium le graffiti afin d’offrir un espace d’échanges, de partage et de découverte aux habitants du quartier et à un plus large public. Nous prévoyons d’associer les associations de quartier pour créer une synergie de proximité et mettre en valeur les savoir-faire du tissu associatif. C’est à notre sens, aussi une manière de valoriser les quartiers.

  • La médiathèque François Mitterrand accueillera un workshop de 2 jours ou les artistes réaliseront des toiles qui seront ensuite exposées lors du festival.

  • Conférence, projection de film, expositions, soirée, rythmeront la semaine de festival dans différents lieux et établissement du Chef-lieu.

 

En savoir plus sur le Festival : https://reuniongraffiti.re

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

  • Facebook -  Le Graffiti 974
  • Instagram -  Le Graffiti 974
  • YouTube - Le Graffiti 974

"La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté des les cas déterminés par la Loi" (Article 11 de la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789).

Soutenu par :